Endométriose, douleurs menstruelles, de la retenue, au lâcher prise.

Mis à jour : mars 3



@chiharushiota

Nous parlons encore trop peu des douleurs autres que pelviennes due à l’endométriose, comme les problèmes urinaires, digestifs, les difficultés à s’assoir, à marcher, la fatigue chronique, le système immunitaire faible, les douleurs dorsales, la prise ou la perte de poids, la dépression, l’absence de vie intime… L’endométriose ce n’est pas juste avoir mal au ventre pendant les règles.

C'est tout votre quotidien qui est impacté.


Petit rappel:

Une femme sur 7 est concernée par l'endométriose, plus de 7 ans pour diagnostiquer la maladie.

Symptômes: dysménorrhée (douleurs pendant les règles), dyspareunie (douleurs pendant les rapports sexuels), douleurs abdomino-pelviennes, troubles digestifs, infertilité, troubles hémorragiques du cycle, névralgies, sciatalgies, douleurs dans le diaphragme...

Je suis sensible à ce sujet car j'ai cru longtemps avoir une endométriose.


Mon corps à tellement connu de douleurs, en silence, qu'il est important pour moi aujourd'hui entant qu'enseignante et thérapeute d'apporter mon témoignage mais aussi de partager avec optimisme quelles sont les avancées.


Oui, car il y 'à dix ans très peu de personnes parlaient d'endométriose.

Et nous ne sommes qu'aux prémices.

J'entend encore, aujourd'hui, trop de femmes qui souffrent en silence, elles m'en parlent, car pendant mes soins, notamment le Chi Nei Tsang, je les incite à m'en parler.

Par éducation, mimétisme, tabou, peur, honte, ou "ne pas passer pour une douillette ou une hystérique", elles se taisent.


J'ai encore entendu il y 'a quelques semaines par un intervenant sur la santé, "oh l'endométriose, ça aussi ce sujet à la mode en levant les yeux au ciel..." Triste et pathétique pour une personne qui accompagne les autres dans leur bien-être.

Petite réflexion, d'un point de vue purement pratique, quand un homme me donne son avis ou émet un jugement devrais je dire, sur les douleurs menstruelles ou autres de mon intimité, j'ai envie de lui dire avec beaucoup de tact of course, "mais est ce que je viens vous parlez de vos testicules ??? A moins d'être une experte, je m'abstiens de donner des avis.


Une fois, je rentre dans une pièce, plusieurs personnes faisaient brûler de la sauge, en temps normal j'aurai adoré car je m'en sers depuis toujours.

Cette fois c'était différent, j'étais à mon 2 ème jour du cycle la pièce était petite, la fumigation puissante, je me suis permise de leur demander gentiment " est-il possible d'arrêter la sauge s'il vous plait?" j'avais déjà attendu plusieurs minutes avant. La réaction à été sans surprise, la femme tête d'offusquée (comment ose-t-elle l'interrompre), je leur explique discrètement que c'est parce que j'ai mes règles et que je sais par expérience que cela à tendance à bloquer mon flux pendant un a deux jours, l'homme me confirme que ce n'est pas possible. Et oui encore une fois il en savait quelque chose.


Je prend ces exemples, insignifiants pour dire à quel point il est temps de nous ré approprier notre corps, notre ressenti, nos douleurs et de ne laisser personne nous dire que c'est psychologique... Ou encore" un truc de bonnes femmes", car il ne se rendent pas compte que c'est grâce à "ces choses de bonnes femmes", grâce à ce sang, grâce à cet utérus, à cette vulve, à ce ventre, qu'ils sont aujourd'hui en vie, à dénigrer au final, leurs propres origines.

Heureusement, les hommes d'aujourd'hui sont tellement plus avancés, doux et attentionnés. Par exemple, mon compagnon me préparait mes tisanes, m'achetaient mes serviettes, c'est même lui qui savait avant moi parfois quand est ce que mon cycle arrivait, je souhaite à tous les couples de vivre dans cette conscience et ce partage.


Globalement, mon observation depuis mon adolescence sur les femmes me poussent à dire qu'elles ne se connaissent pas elles-mêmes ou du moins trop peu.

Peut-être prennent elles pour vérité ce que pensent les autres d'elles.


Lorsqu'elles viennent pendant les soins ou les relaxations, qu'elles s'allongent, se connectent profondément à leurs corps et acceptent de lâcher prise, c'est le mental qu'elles lâchent.

Dans le mental j'entend également le conscient collectif et le transgénérationel, oui il y en à du monde dans votre mental.

Lorsque la femme sort de son mental elle accède à sa propre vérité et se relie à son monde intérieur, à un espace illimité.

Je serais heureuse que nous cessions de nous limiter, que nous cessions d'avoir peur d'être trop puissantes ou trop fragiles. De taire nos douleurs car cela revient à être notre propre bourreau. Je l'ai fais, j'ai vécu seule avec mes douleurs de femmes, très longtemps, après des violences obstétricales me répétant c'est rien ça va passer.


Combien sommes nous à nous répéter, "tiens bon tu es forte, arrête de te plaindre"?


Ecoutez votre corps, il vous parle, vous guide chaque jour.

Saviez vous que votre ventre communique avec vous?

Beaucoup d'entres vous ont pu les entendre pendant les soins. C'est touchant de prendre conscience de ses messages. Il est la clé de votre univers.


Le soin Chi Nei Tsang, l'Intimate et le BDRH peuvent vous accompagner dans votre quotidien et soulager vos douleurs, menstruelles et pas que. Toute mon attention se porte sur les césariennes et ce cheminement que vous avez à faire avec votre corps...


Dans la vision taoiste l'énergie prévaut avant toute chose. Le chi c'est l'énergie bio électromagnétique, l'énergie universelle.

Chi nei stang: énergie des organes internes.

Dans la pratique du Tao il y a toujours cette notion de travail de l'énergie et du développement de ce potentiel.


Cette approche corporelle propose de relancer l'énergie au niveau  de votre centre vital, le ventre. C'est là en effet que les émotions négatives, les angoisses, les tensions et les maladies s'accumulent lorsque les enchevêtrements se multiplient. Les tensions, les vents, les stagnations,et les toxines créent des noeuds, des blocages et en tirallant sur les tissus, génèrent des connexions dans tout le corps et provoquent des douleurs.

Actuellement nous entendons plus souvent cette notion de deuxième cerveau lorsque l'on parle du ventre. Les taoistes en avaient totalement conscience depuis bien longtemps.

Actuellement, en France, une équipe de neurogastroentérologue découvre un univers  qui commence à dévoiler tout son potentiel. Les chercheurs ont découvert que les cellules nerveuses de l'intestin provenaient du même feuillet embryonnaire que celles du cerveau. A un moment donné du développement de l'embryon,  des cellules nerveuses se séparent du cerveau principal pour migrer dans le ventre et former le système nerveux entérique, dont l'étude du fonctionnement a aujourd'hui donné naissance à cette nouvelle discipline: la neurogastroentérologie.


Selon le Dr Gershon, nos deux cerveaux, celui de notre tête et celui du ventre doivent coopérer. SI ce n'est pas le cas , le chaos se produit.

D'où cette phrase que vous pourrez entendre des soignants, ce n'est pas une maladie, c'est dans la tête"


Pour ma part je parlerais de maladie chronique émotionnelle car elle est l'expression d'une émotion profondément entravée. Chaque symptôme est une retranscription d'une émotion. C'est pourquoi j'ai tellement de respect lorsque vous me confiez vos corps.


Le slogan est juste: « Les règles sont naturelles, pas la douleur »

Le Docteur John Guillebaud, professeur de santé reproductive à l’University College de Londres, s'est penché sur ce phénomène aussi connu sous le nom de dysménorrhée. D'après lui, ces douleurs peuvent être comparées à celles ressenties durant une crise cardiaque.

Pour le médecin, faire cette comparaison permet de toucher les hommes qui ne connaissent pas ces douleurs et ont tendance à les minimiser (tout comme on compare la dépense d'énergie d'un accouchement à celle d'un marathon).

Des règles très douloureuses peuvent aussi être le symptôme du syndrome des ovaires polykystiques.


-Du côté de la symbolique, l'utérus représente notre nid, le foyer, la famille, les liens du sang.

Nous pouvons y retrouver un sentiment de non égard vis à vis de la féminité en général, des femmes .

Les règles douloureuses sont souvent révélatrice de conflits avec les "normes", ce que l'on m'impose ou une famille hors norme qui m'impose.

Il s'agit là d'infimes pistes...

Un traumatisme est une énergie qui devient parasite dans le corps. Sa lecture implique non pas un organe mais toute la biomécanique du corps. J'approche le corps dans sa globalité.





IL Y A DE L ESPOIR:


-Une des premières choses à faire, après les examens, est d'en parler, partager, se soutenir les unes les autres. Ne vous repliez pas sur vous même.

-Pratiquez une activité de lâcher prise tel qu'un yoga doux ou la méditation, ou dans l'eau, écoutez votre intuition. Je serais heureuse de vous accueillir en cours, venez en discuter avec moi.

-Rapprochez vous de la médecine chinoise et de l'acupuncture ++

-En homéopathie le Sabina m'a véritablement sauvé lorsque j'avais des règles très abondante.

-Ca vous fait souvent rire lorsque je vous en parle, mais ne sous-estimez pas le pouvoir de la bouillotte ;-)

-Alimentation: il est conseillé de diminuer voir supprimer le gluten, le café, l’alcool, la junk food, les produits laitiers et les aliments riches en phyto-oestrogènes. AFIN DE NE PAS CRÉER D'INFLAMMATIONS DANS L'INTESTIN. Certaines épices sont connues pour être anti inflammatoires comme le gingembre ou le curcuma.

-Tenez un Moon book, écrivez vos cycles, libérez les émotions, servez vous de cette énergie pour exprimer la créativité qui se loge dans les profondeurs de vos entrailles, vous allez être surprise...



Lire la FAQ d’EndoFrance sur le régime sans résidu

-






Pour en savoir plus

Le site de l’association Endomind

Le site de EndoFrance

Le site de MEMS (Mon Endométriose Ma Souffrance)

Le site de ECE (Ensemble Contre l’Endométriose)


RDV SUR L INSTAGRAM DE https://www.instagram.com/infoendometriose pour la semaine européenne d'information et de prévention sur l'endométriose. Je soutiens cette association en reversant 10% des rendez-vous pris entre aujourd'hui et le 8 mars ;-)

Partagez, écoutez, accueillez.

Vous n'êtes pas seules.




Je vous reçois à Nantes à côté du Parc Procé et une fois par mois à Paris chez Hoy.

LIEN DE RESERVATION: http://www.ibookthedate.fr/cberthome




36 vues
About Me

ENSEIGNANTE YOGA ET MEDITATION

THERAPIES ENERGETIQUES ET COGNITIVES LIBERATION EMOTIONNELLE

SOIN TAOISTE

THERAPIE PAR LE SON

SOUND BATH

"Enseignante, thérapeute, artiste, Catherine commence dés son enfance à partager des soins énergétiques et des lectures de vie. Passionnée par la nature, elle décode l’humain à travers la nature, découvre l’écho-psychologie et le chamanisme.

En tant qu’enseignante de yoga et de méditation elle guide avec bienveillance chaque receveur du soin à entrer dans un espace de relaxation et d’écoute profonde de son corps.

 Psycho praticienne en thérapies énergétiques et cognitives, elle accompagne chacun en libération émotionnelle, vers une meilleure compréhension de soi.

Formée en thérapie du son et en sonopuncture, le gong est la pièce maîtresse de ses voyages sonore et massages sonores, un véritable maître en matière de lâcher prise et de transformation.

Le soin taoïste Chi Nei Tsang qui est sa spécialité est un massage taoïste de détoxification des organes. Ce soin permet de prendre conscience de la qualité de sa vie émotionnelle. Restructure les problèmes posturaux, émotionnels, soulage les douleurs chroniques, les rigidités pathologiques. Il lui permet d’accompagner plus particulièrement les femmes dans leurs libérations de mémoires transgénérationelles."

Read More

 

Sign up for my newsletter and be the first to know about upcoming transits, workshops, discounts and more!

© 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com